Basketball / Afrobasket : Macky Sall lance la compétition

Le Mali, médaillé de bronze en 2017, a battu l’Angola 71-63 dans le match le plus équilibré et à suspense de la journée.  Contrairement à leur habitude, les Angolaises ont flanché dans les derniers instants de la partie.

Après un 1er quart temps terminé sur score de parité (16-16), le Mali sera devant à la mi-temps (30-26), grâce en partie au travail défensif de Touty Gandega sur la star angolaise Italee Lucas.

Les Angolaises se rebiffent au 3è quart temps qu’elles remportent 24-21. Néanmoins, malgré la pression, les jeunes Maliennes, vont se montrer à la hauteur de l’événement et ne céderont pas dans le dernier quart temps, sous la conduite de l’expérimentée Meiya Tirera (16 pts, 12 rbds, 4 pd). Elle sera bien secondée par Kadidia Maiga 15 points (3 sur 3 à trois points), cassant le moral des Angolaises.

Malgré les performances remarquables de Filipe Ngiendula (16 points et 8 rebonds) et Alexia Dizeko (17 points), c’est le Mali qui s’impose 71 # 63 dans ce premier match du groupe de la mort. Le prochain match de l’Angola c’est ce dimanche 11 août face à la RDC, l’autre ancien double vainqueur de la compétition.

Les Lionnes du Sénégal ont quant à elles entamé de manière quasi parfaite leur Afrobasket, ce samedi 10 août 2019 dans un Dakar Arena rempli, malgré les festivités de la Tabaski.

En effet, le match Sénégal # Côte d’Ivoire était celui de l’ouverture officielle de la compétition. C’est le président du Sénégal, son Excellence Macky Sall qui en a donné le coup d’envoi après une cérémonie d’ouverture riche en couleurs et animés par plusieurs artistes dont notamment, DJ Awadi l’auteur de l’hymne de la compétition.

Sûrement émues, les Lionnes ont eu du mal à entrer dans la partie après un départ pourtant canon. N’ayant rien à perdre les ivoiriennes à l’image de Kani Kouyate ont mis du rythme et bousculé une équipe sénégalaise quelque peu timorée. Elles atteignent la fin du 1er quart temps avec une avance de trois points, 18 # 15. Ce sera leur seul fait d’armes.

A partir du second quart temps, la machine défensive des Lionnes se met en route broyant toutes les attaques des ivoiriennes. Celles-ci ne réussissent que quatre petits points. A la mi-temps le Sénégal avait déjà prié son affaire, 37 # 22.

La deuxième mi-temps n’est qu’une formalité pour les sénégalaises qui avaient donc laissé leurs émotions au vestiaire. Elles s’imposent 77 # 36. L’éternelle Astou TRAORE finira MVP du match avec 19 points et 8 rebonds. La meneuse de jeu Fatou Dieme aura répondu aux attentes de son coach en compilant 14 points, 7 passes décisives, 4 rebonds et 1 interception.

 

 

 

 

 

Partager :