Basketball : atelier FIBA de redynamisation à Abidjan

IMG-20181031-WA0006_InPixio.jpg

André Gougou et Fafadji Johnson, 3è et 4è après le formateur (debout tenant le micro)

Le Togo est présent du 30 au 31 octobre 2018 à un atelier organisé par FIBA à Abidjan, la capitale ivoirienne. Il s’agit d’un atelier qui se situe dans le cadre de la redynamisation du basketball dans les pays du programme Family de FIBA. Au titre de ce programme, toutes les fédérations nationales bénéficient de l’expertise technique de la FIBA grâce à des ateliers de ce type.

Selon le directeur exécutif régional de  FIBA-AFRIQUE, Alphonse Bile, le développement du basketball passe aussi par une bonne relation entre les Présidents de Fédérations et les Directeurs Techniques Nationaux (DTN). C’est donc l’un des objectifs de cet atelier auquel prennent part pendant deux jours, Présidents et DTN.

Les principaux thèmes abordés ont été relatifs aux principes qui gouvernent une Direction Technique Nationale (le premier jour) et la pratique du 3X3 (deuxième jour). Il a été noté que le 3X3 constitue désormais un levier du développement de basketball pour les pays du deuxième groupe en Afrique.

Durant cet atelier, des interventions importantes ont été faites par des experts FIBA-MONDE pour permettre aux participants de mieux appréhender la gestion de la DTN et de promouvoir le 3X3 dans les différents pays.

Plusieurs fédérations ont été invitées, notamment l’Algérie, le Bénin, le Burkina, la Côte d’Ivoire, la République Centrafricaine, le Congo, le Gabon, la Guinée Conakry, Madagascar, le Maroc, la Mauritanie, le Niger, le Tchad, et le Togo représenté par André Goungou, Président de la FNB-Togo et Alfred Fafadji Johnson, Instructeur FIBA.

Il est à noter que le Togo et le Madagascar ont été cités en référence lorsqu’il s’était agi du du développement du basketball 3X3.

Il convient de faire observer que la première phase du plan, qui prend fin en décembre 2018, a permis aux différentes fédérations de bénéficier de stages de formation pour entraineurs de haut niveau, d’équipements et de matériel de bureau.

La phase 2 du programme qui commence en 2019 est centrée sur l’élaboration d’un plan stratégique en gestion, gouvernance, finances et administration, technique et compétitions.

Les fédérations nationales bénéficieront également d’une expertise en marketing et en communication. Et cela sera mis en œuvre après la signature d’un accord tripartite entre la FIBA, les ministères des Sports et les fédérations de basket-ball.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *