Basketball / Elite 16 : GSP d’Algérie gagne la division Ouest

Ce dimanche se déroulait le dernier acte des groupes de la Division Ouest de l’Africa Champions Cup (Elite 16), de Basketball à Yaoundé, qualificatif pour le BAL (Mars 2020).

En effet, un ticket était encore à prendre pour la saison régulière du BAL 2020 qui démarre en mars prochain. Il se disputait entre l’ABC de Côte d’Ivoire et l’AS Police du Mali. En effet cette ultime place qualificative est promise à l’équipe classée 3è du tournoi.

Ainsi, peu avant 17H T.U. c’est une énorme explosion de joie qui retentit dans tout Bamako et dans les rangs de l’AS Police du Mali (à Yaoundé) qui venait de battre ABC de Côte d’Ivoire donné favori avant le début du match.

Belle entame des ivoiriens

Ceci se confirme, puisque les Ivoiriens entament le match tambour battant et se détachent rapidement. Mais, Ibrahim Haidara et ses coéquipiers ne s’en laissent pas compter et refont rapidement leur retard et ne sont menés que d’un point 20-19 à la fin du premier quart temps.

Entrés définitivement dans la partie, ils continuent sur cette lancée dans le 2è quar temps et atteignent la pause avec une avance de 11 points, 42 # 31. Au troisième quart temps, c’est autour des ivoiriens de se faire respecter. Abraham Sie et Lassina Konate font de leur mieux, mais en face il y a du répondant. Les Maliens gardent un matelas confortable de 9 points à l’entame du dernier quart temps, 57 # 48.

Cardiaques s’abstenir !

Toutefois, cardiaque s’abstenir, au dernier quart temps ! Une période très serrée qui voir ABC refaire son retard et prendre même l’avantage à un moment donné 63-62 Grace à deux tirs primés d’Abraham Sie (25 pts, 8pd).

Néanmoins, cela ne sera pas suffisant, car en face, Benke Diarouma et Timothy Steed tirent leurs partenaires vers le haut, et l’AS Police ne s’écroule pas. Comme en match de poule, l’opposition ABC # AS Police a été serrée et a une fois de plus tourné à l’avantage des Maliens (77#78 et 69#71), au grand Dam de Stéphane Konate, le capitaine de l’ABC, très ému et au bord des larmes en conférence de presse. Cela ne l’a pas empêché très fair-play de féliciter ses coéquipiers, l’adversaire et de déclarer « Nous sommes tombés les Armes à la main ».

Des Pétroliers, maîtres de leur art !

Quelques heures plus tard, cette déclaration aurait pu être celle de  l’entraîneur des FAP du Cameroun qui menées de 18 points à un moment donné sont venues mourir à 4 points (88 # 92) du GSP d’Algérie très frileux en fin de partie, et surtout incapable de gérer la forte pression mise par les camerounais (joueurs et supporters) pendant le 4è et dernier quart temps.

Pourtant ce sont les camerounais qui entament de manière idéale cette partie en menant 4-0 grâce à un tir primé de Tametong Etienne ponctué par un lancer Franc réussi. Mais, très vite les algériens vont mettre la main sur la rencontre grâce à une adresse à mi-distance redoutable et à son arme fatale à l’intérieur Mohamed Seddik Touati (20 pts, 14 rbs, 4 ct). Les algériens virent en tête 26-21 au premier quart temps, confirment 26-12 au second. A la pause, GSP compte 19 points d’avance, 52 # 33 et semble intouchable.

Bien essayé, Messieurs Kouamo et Bouwe

Au retour des vestiaires, le staff des FAP tente un coup de poker en mettant les remplaçants dont le shooteur et gendarme de son état, Pierre Cherryl Bollo. Coaching payant, puisque aligne 3 tirs primés de suite, qui ramène les FAP et réveillent le public. Allié à tout cela l’activité incessante de Tabi et l’insouciance du jeune Billong auraient pu aider les FAP à renverser la vapeur, si les camerounais n’avaient pas vendangé bon nombre de lancers Francs. Ils finissent d’ailleurs à 15/29, ce qui veut tout dire.

Au final les Algériens méritent leur victoire et s’imposent 92 # 88 et seront tout comme leurs adversaires camerounais présents dès le mois de mars, à la première saison de la Ligue Africaine de Basketball. Place à présent à la Division Est qui démarre le 17 décembre prochain à Kigali.

 

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *