Coût de la vie : Lomé moins chère que ses voisines ouest africaines

Lomé ville moins chère

C’est le Cabinet américain Mercer qui publie l’enquête sur le coût de la vie dans les principales villes du monde. Pour cette 24ème édition, le Cabinet compare les prix de 200 produits et services pour son classement. Les critères concernent essentiellement les produits de première nécessité, l’habillement, le logement, le divertissement ou encore le transport.

Le rapport montre que la cherté gagne peu à peu la vie à Lomé puisque la capitale togolaise est classée 134ème mondiale contre 144ème l’année dernière. Malgré cela, la vie dans la ville de Lomé reste de loin moins chère que chez les voisins de la sous région. Le classement donne Cotonou (111ème), Abuja (99ème), Accra (63ème), Dakar (62ème), Lagos (42ème) puis Abidjan (24ème).

Cette année, c’est la ville Hong Kong (Chine) qui est classée la plus chère au monde.  La métropole angolaise Luanda, première ville dans l’édition passée est classée 6ème mondiale et occupe la première place sur le continent. Une autre surprise, la présence de N’djaména (Tchad) dans les 10 villes les plus chères au monde depuis six ans. Tunis (Tunisie), Nouakchott (Mauritanie) et Kampala (Ouganda) sont les villes les moins chères du continent selon le rapport.

Au total, 375 villes ont été notées dans le monde par le Cabinet Mercer. Mais, seulement 209 ont été classées.

Pour information, l’indice Mercer classe chaque année les villes selon le coût et la qualité de vie et en fonction des informations à sa disposition. Il est mis en place pour aider les entreprises et multinationales à mieux déterminer la rémunération des expatriés à l’étranger. Le Cabinet Mercer est l’un des géants du Conseil en ressources humaines dans le monde.

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *