Cyclisme : coup de massue sur le tour du Togo

Le 28ème tour international cycliste du Togo, vient de subir un coup dur. Alors que que le peloton se dirigeait tranquillement vers Tchamba, pour le compte de la quatrième étape, les manifestants d’une formation politique, ont tout simplement annulé, les multiples efforts déployés jusque là par les coureurs, juste à l’entrée de la ville à 34 kilomètres de Tchamba, à l’entrée de Sokodé.
Selon les informations des forces de l’ordre, il n’est pas du tout sécurisant de poursuivre l’étape, puisque la manifestation politique a bloqué l’itinéraire devant déboucher  à Tchamba, et les manifestants n’entendent pas céder le passage.

Vaines tentatives de conciliation

Après moult tentatives pour régulariser la situation, policiers et gendarmes n’ont pas réussi à disperser la foule. Face à la situation, et en l’absence de garantie sécuritaire les organisations ont préféré annuler purement et simplement l’étape. Les coureurs ont eux-mêmes constaté les faits, et ont compris que l’étape ne pouvait pas aller à son terme.
 « C’est un peu triste, de constater qu’une manifestation qu’on annonçait pacifique puisse arrêter, une compétition internationale. Pour notre sécurité on arrête, et on ne va plus continuer l’étape, c’est malheureux », a lâché l’un des coureurs étrangers.

Une annulation lourde de conséquence pour le tour

Le directeur du tour Laurent Bezaud confirme que la quatrième étape est annulée. Selon lui cette annulation aura des répercussions sur les stratégies et les tactiques des différentes équipes en lice pour le tournoi. « Vous voyez, on a passé le contournement de la faille d’Alédjo. Au moment où la course est arrêtée, il ne restait que 34 kilomètres pour aller à Tchamba. Il y avait différents groupes et la course était une nouvelle fois, en train de se jouer. Mais on est obligé d’annuler. Il y aura forcément une répercussion sur le classement général, même si le maillot jaune n’aurait pas changer de toute façon. Je suis très déçu, parce que c’est malheureux pour les coureurs qui ont déployé des efforts. Les différentes équipes commencent déjà par réclamer des choses. », a-t-il déploré.

Le peloton rallie Lomé pour l’étape finale

« L’étape d’aujourd’hui est annulée, nous allons rallier Lomé, et continuer la compétition demain avec la cinquième étape, pour terminer le tour », a conclu le président de la FTC GAGOU K. Dieudonné. La compétition reprend néanmoins, demain dimanche à Agoè avec un critérium de 92 kilomètres.
Redok.
Partager :