Finales NBA : Cleveland rate le coche lors du match 1

LeBron James extraordinaire

Malgré un LeBron James légendaire (51 points, 8 rebonds, 8 passes) Cleveland n’a pas pu concrétiser son excellente prestation cette nuit à Oakland lors du match 1 de la finale NBA 2018. Les Cavs se feront coiffer sur le poteau dans les dernières secondes et en prolongation. Au final, Golden State l’emporte de dix points (124-114). Draymond Green (13 points, 11 rebonds, 9 passes) et Kevin Love (21 points, 13 rebonds) ont répondu présent. Le lancer-franc loupé de George Hill et l’oubli de JR Smith pourraient longtemps hanter les Cavaliers.

LeBron James leader par l’exemple

Ce premier match débute sans grande intensité et les deux leaders, James et Curry réalisent une entame parfaite en marquant chacun neuf des quinze premiers points de leur équipe sans manquer le moindre tir (15-15). Le premier tournant de cette finale, le croit-on alors, lorsque Klay Thompson se tord le genou devant J.R. Smith et rentre immédiatement au vestiaire. Kevin Love en parfait lieutenant de James domine facilement Kevon Looney en un contre un. Les Warriors restent toutefois au contact et atteigne la fin du 1e quart-temps en n’étant mené que d’un point (30-29). Toute l’Oracle Arena pousse alors un ouf de soulagement en voyant Klay Thompson débuter le deuxième quart temps. Ce retour ne réveille cependant pas la défense de Golden State. Cleveland comptera jusu’à 11 points d’avance (51-40).

Golden State défend enfin

À -11 à cinq minutes de la mi-temps, les Dubs décident alors de hausser le ton. Leur intensité défensive force trois balles perdues et une violation des 24 secondes, leur permettant de partir en transition et d’offrir des paniers faciles à KD. Il faut la troisième faute personnelle de Draymond Green sur James, suivi d’une faute technique, pour relancer Cleveland. C’est toutefois d’un buzzer beater à 11 mètres que Stephen Curry termine un 16-5 de Golden State pour effacer la bonne première mi-temps de ses adversaires (56-56).

LeBron James, l’homme à tout faire

Après le mauvais passage de Kevon Looney en début de match, Steve Kerr décide alors de lancer JaVale McGee et ce dernier lui donne raison. Son activité défensive, notamment sur LeBron James après plusieurs switchs, et ses quatre points lancent un 10-3 des Warriors (66-59). C’est le moment que choisit LeBron James pour reprendre les choses en main, alors que Kevin Durant était toujours à l’agonie offensivement. Le King marque douze points de suite, pour atteindre la barre des 36 points à 13 sur 17 aux tirs, et pour donner trois points d’avance aux Cavs (73-70). http://africa.global.nba.com/scores/

Golden State toujours en mode alternatif finira reprend rapidement la main grâce à un tir primé de Curry, six points de Durant, un 3-points de Thompson en transition et un dunk de Looney qui lui permettent de finir la période sur un 14-5 et reprendre six points d’avance (84-78).  Golden State n’arrive toujours pas à faire la différence face des Cavs déterminés à l’image de Jeff Green et Kyle Korver qui sortent enfin de leurs boites. Mais, c’est sur un floater de l’inévitable LeBron James que Cleveland reprend l’avantage (92-91). Comme face à Houston, les Warriors jouent avec le feu, mais arrivent à se concentrer à nouveau pour réussir un 9-3 (100-94). LeBron James décide alors de prendre les choses en mains. Sur deux possessions consécutives, il attaque le cercle avec succès alors que dans la même situation Kevin Durant force, sans réussite, trois tirs extérieurs. Kevin Durant égalise néanmoins sur la ligne de lancers francs, après une faute litigieuse de James, à 36 secondes de la fin (104-104).

J.R. Smith comme à son habitude, pète les plombs !

A 4 secondes de la fin, George Hill qui est victime d’une faute de Klay Thompson, suite à une prise à deux manquée sur LeBron James alors que les Warriors ont un point d’avance. Hill marque son premier lancer franc pour égaliser, rate le deuxième mais J.R. Smith prend le rebond offensif. Au lieu de remonter pour marquer, il dribble jusqu’au milieu du terrain pensant que les Cavs ont gagné… Prolongation (107-107) !

Cleveland sans gaz

Les Warriors ne se font pas prier pour asphyxier des Cavs visiblement marqués par cette boulette de JR Smith. Deux lancers francs de Kevin Durant, un tir primé de Klay Thompson, et quatre points de Shaun Livingston leur permettent de marquer neuf points de suite (116-107). Si Jeff Green débloque le compteur de son équipe, deux 3-points de Draymond Green et de Klay Thompson scellent définitivement l’issue de ce premier match qui se termine avec une exclusion de Tristan Thompson, agacé par le chambrage de Draymond Green. Score final 124-114 avec un 17-7 en prolongation.

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *