Football : Bréhima Minamba Traoré renforce le staff de Koroki

BrehimaTraore_InPixio.jpg

Bréhima Minamba Traoré, dit "Bouramablen"

Bréhima Traore, ancien international malien était l’adjoint de Jonas Komlan sur la sélection malienne, vainqueur de la CAN Cadet et 4è du mondial de la catégorie en 2017.

Bréhima Traoré, alias Bourablen a signé un contrat d’un an renouvelable avec Koroki Metete de Tchamba, champion du Togo (2017-2018). Avec 3 sélections à son actif avec les Aigles du Mali A, dont la première le 02 avril 1994 face à l’Egypte, Bréhima Traoré était pratiquement à la retraite quand le staff de Koroki est allé le chercher.

3ème vice-président de l’UNAFOM (Union nationale des Anciens Footballeurs du Mali), il n’a pas hésité à monter au créneau sans complaisance alors que la crise était à son paroxysme dans le football malien. Pour lui, « Un club, une association de sportifs, doivent être constitués à l’image d’une famille où il fait bon de se retrouver et où il règne la joie, l’amitié et la solidarité. »

Les sportifs doivent relever les défis, quels qu’ils soient et surtout ne doivent en aucun cas baisser les bras devant la difficulté. Et d’ajouter à un confrère « L’UNAFOM (Union nationale des Anciens Footballeurs du Mali), qui est notre bébé, nous oblige plus que jamais à nous serrer les coudes, à faire une analyse sans complaisance de la situation afin de trouver les solutions les meilleures aux maux qui la rongent. »

C’est donc un gagnant, un battant que Koroki est allé chercher. Il reste à croiser les doigts pour qu’il puisse communiquer cette culture de la gagne au club de Tchamba, pour faire au moins aussi bien, sinon mieux que l’As Togo Port en Ligue Africaine des Champions.

Quand on l’interroge sur l’avenir de l’ancien entraîneur du club Adam Fazazi, le vice-président de Koroki Affo Bassabi déclare sans embbage : « Adam Fazazi n’a pas été limogé. Il reste dans le staff de Koroki. Il sera utilisé à d’autres fins dans le club de Koroki. N’ayant pas le diplôme requis pour être sur le banc d’un club qui joue la ligue des Champions, nous avons voulu renforcer le staff pour pouvoir atteindre les objectifs fixés qui est d’aller le plus loin possible dans cette compétition. »

En quelques sortes, Bréhima Traoré ne boute pas Adam Fazazi hors du club, mais l’envoie à d’autres responsabilités.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top