Football : la Ligue de Football de Guinée manque de subvention

Une-vue-de-reunion-du-bureau-executif-de-la-Ligue-Pro-de-Guinée_InPixio-compressor.jpg

Les participants à la réunion

Les présidents des clubs de ligue 1 et 2 et le bureau exécutif de la Ligue Guinéenne de Football Professionnel étaient en conclave le lundi 29 octobre 2018 à Conakry. L’objectif de cette rencontre est de trouver des voies et moyens pour démarrer la saison 2018-2019 des championnats nationaux de football professionnel (Ligue 1 et 2). A l’ordre du jour de cette réunion convoquée par le bureau exécutif de la Ligue Guinéenne de Football Professionnel (LGFP), la reprise des championnats nationaux, la subvention, le reliquat de la subvention de la saison passée et l’homologation des terrains.

Pendant trois heures, les responsables des clubs de football et les dirigeants de la Ligue ont débattu de tous ces points. Au cours de la rencontre, les clubs ont demandé à la Ligue de payer le reliquat de la subvention de l’année écoulée.  Le premier responsable de Ligue Guinéenne de Football s’est montré très optimiste.

Il a annoncé une réunion avec le bureau exécutif de la Fédération Guinéenne de Football pour justement tenter de régler ces points et rouler le ballon sur les terrains. S’exprimant sur le sujet, le Général Mathurin Bangoura déclare : « L’objectif de la rencontre était de prendre contact avec les présidents des différents clubs. On a échangé autour du démarrage de la saison sportive 2018-2019, la subvention, le reliquat de la subvention de la saison passée, la visite des terrains, l’homologation des stades. Les présidents des clubs dans leur majorité ont demandé à ce qu’un effort soit fait par le bureau exécutif de la Ligue pour que le reliquat de la subvention de l’année passée qui s’élève à six milliards de francs guinéens soit payé avant le début du championnat. Donc promesse leur a été faite et nous sommes en train de nous battre auprès de notre tutelle qui est la FEGUIFOOT. Au sortir d’ici, nous allons rencontrer le président Antonio Souaré avec lequel nous irons rencontrer les autorités gouvernementales pour voir quelles sont les dispositions qui peuvent être prises pour que très rapidement on puisse trouver une solution à ce problème ».

Pour le président du Wakriya AC, il est important pour la Ligue d’éponger ses dettes envers les clubs, les arbitres et les officiels. C’est pourquoi il a été décidé d’une rencontre avec la Fédération Guinéenne de Football afin de trouver une solution.  « Il a été convenu qu’on se rapproche de notre tutelle pour trouver une solution. Car nous n’avons pas de subvention de l’Etat ni de sponsor. C’est donc difficile d’organiser un championnat sans tous ces paramètres », indique le Docteur Sampou.  Des nouvelles dates ont été annoncées pour la reprise des championnats mais un réaménagement n’est pas à exclure selon le vice-président de la LGFP. Selon ce nouveau calendrier, la super coupe aura lieu le 8 novembre, la Ligue 1 démarrera entre le 10 et le 11 novembre et la Ligue 2 entre le 23 et le 24 du même mois.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *