Football : Maranatha incapable d’évangéliser Djoliba AC du Mali

Dans le cadre du match aller du deuxième tour du préliminaire de la Coupe de la Confédération Africaine de Football (CAF) Maranatha de Fiokpo a perdu face 1-2 face au Djoliba AC du Mali ce samedi 14 septembre 2019 au stade de Kégué. C’est une première défaite d’une équipe togolaise sur les installations de Kegue depuis sa rénovation.

Dès le coup d’envoi, les représentants du Togo affichent leur intention, de marquer beaucoup de buts à domicile pour se mettre à l’abri avant le match retour dans deux  semaines au Mali.

La première occasion viendra de Francis Owusu. Alors que tout le public voyait le cuir dans les filets de buts gardés par Adama Keita, l’attaquant de Maranatha passe à côté de l’ouverture du score. C’était à la 9ème minute. Il se reprendra néanmoins deux minutes plus tard pour ouvrir le score.

Ceci a pour effet de réveiller les joueurs du Djoliba qui vont inquiéter la défense togolaise. Bien aidés en cela par d’Assomoa Anthony, visiblement à côté de ses crampons qui laissaient un boulevard sur son côté.

Les visiteurs vont égaliser par Coulibaly Souleymane. Celui-ci prendra tout son temps pour contrôler, se tourner avant de marquer à la 19ème minute. A la mi-temps, le score est de 1-1.

Ensuite, au retour, Maranatha de Fiokpo met le pied sur l’accélérateur mais va multiplier les déchets techniques et les maladresses. Bien au contraire, ce sont Souleymane Coulibaly, Traoré Boubacar, Camara Oumar du côté Malien qui vont se montrer les plus menaçants pour les messagers de Fiokpo.

Ainsi, sur une belle action, Aboubacar Traoré trouve Coulibaly Ousmane seul devant Mensah Dawuud. Il double sans hésitation la mise pour ses couleurs. Dès lors, Maranatha de Fiokpo va subir la rencontre et procéder de temps en temps à des contre-attaques sans toutefois changer le marquoir.

En dépit de nombreuses occasions de buts, Maranatha de Fiokpo ne reviendra pas au score. Et c’est sur ce score que Mahmoud Zakaria mettra fin à la partie. Jimmy Kobla, entraîneur de Maranatha de Fiokpo et ses poulains ont du pain sur la planche. Réussiront-ils à faire l’impossible à Bamako, dans deux semaines face aux rouges de Hèrèmakono ? Difficile selon les experts du football.

J.A.

 

Partager :