Football : Que retenir de la visite de Gianni Infantino au Togo ?

Le Président de la FIFA, Gianni Infantino, a pour la première fois foulé le sol togolais, ce mercredi 09 janvier 2019. Il était accompagné de la Secrétaire Générale de la FIFA, Fatma Samoura, ainsi que des membres de l’administration de la FIFA.

La délégation a été accueillie à sa descente d’avion à l’aéroport Gnassingbé Eyadema de Lomé par le ComEx de la Fédération Togolaise de football, dirigé par son président Guy Gbesondé Akpovy.

Une audience privée accordée par le Président de la République

Ensuite, audience privée au palais de la présidence à Lomé 2. Avec le Président Faure Gnassingbé, les discussions ont principalement porté sur la modernisation des structures footballistiques au Togo, sur le manque cruel de stades adaptés aux normes FIFA, et surtout sur l’implication financière de l’État togolais dans le financement des championnats masculins et féminins. Le sujet très préoccupant du football à la base a également été évoqué. « Avec le président de la République, on a parlé du manque de stades, et les difficultés liées à la construction d’autres infrastructures sportives. C’est anormal pour un pays comme le Togo de n’avoir pas un stade digne de ce nom », a laissé entendre Gianni INFANTINO.

Une rencontre avec les acteurs du football togolais

Puis, après, le Président de la FIFA, a rencontré à l’hôtel 2 Février les acteurs du football togolais. Une rencontre à huit clos, au cours de laquelle les vrais maux qui empêchent le football togolais de redécoller ont été débattus.

Les présidents de clubs de première et deuxième division, ont pu exprimer l’ensemble de leurs préoccupations, notamment les problèmes d’infrastructures, les difficultés d’obtention de financement pour jouer les championnats, et autres sujets très importants.

Une grande partie des problèmes du football togolais débattue

Ainsi, le Président de la FIFA a clairement rappelé à tous les acteurs que la FIFA est prête à accompagner le Togo. Cependant c’est aux togolais eux-mêmes de permettre que cette promesse soit réalisée. « Aidez-vous, vous même pour que la FIFA puisse vous aider. Vous devez être la base de ce travail qui va se faire pour le décollage de votre football. J’ai reçu des assurances que les travaux pour la rénovation du stade de Kegué avancent normalement. Mais c’est anormal pour un pays comme le Togo de ne pas avoir pas deux, voire plusieurs stades disponibles pour abriter les compétitions continentales. En ce concerne l’organisation des compétitions des jeunes, des championnats masculins et féminins, la FIFA va jouer un rôle très important sur le plan financier », a-t-il circonstancié.

La FIFA reprendra son assistance au financement des championnats togolais

Il a également informé les acteurs du football national, que la FIFA va mettre fin à la décision relative au refus de subventionner les championnats nationaux du Togo.

« Le problème de la non-assistance financière de la FIFA vis-à-vis du Togo est réglé, votre pays bénéficiera totalement des subventions de la FIFA. Ceci est le fruit d’un travail fait par le président Akpovy. Nous, on n’est jamais heureux de bloquer les fonds au détriment d’un pays, nous fonctionnons sur la base des principes, mais maintenant ce problème est réglé et le Togo pourra comme les autres pays bénéficier de ces subventions », a-t-il promis.

Vers la mise en œuvre effective du programme Forward

Enfin, plusieurs autres projets relatifs au développement du football ont également fait l’objet d’échanges, notamment la mise en œuvre du programme Forward qui peine à décoller.

« Nous avons présenté l’état des lieux du football togolais au président Gianni Infantino, et nous lui avons promis de commencer par exécuter la mise en œuvre du programme Foward. Ceci en commençant par la construction de trois terrain synthétique à Atakpamé, à Kpalimé, et à Sokodé », a précisé Guy AKPOVY président de la FTF.

Un dîner dans le jardin de la piscine de l’hôtel 2 Février mettra fin à cette visite éclair du Président de la FIFA au Togo. Dîner présidé par le Premier ministre togolais Selom Klassou, en présence de plusieurs personnalités dont le ministre en charge des sports Guy Madjé Lorenzo, le Président de la FTF Guy AKPOVI, et l’ancien vice-président de la CAF le général Seyi Mèmène.

Redok.

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *