Handball: Savana et Liberté en finale ce dimanche

Les demi-finales du championnat national de Handball saison 2018 catégorie homme ont été disputées ce samedi à Lomé. Au programme, Renaissance affrontait Savana et Liberté faisait face à New Generation.

Tout d’abord, lors de la première demi-finale entre Renaissance # Savana, les deux équipes ont donné le meilleur d’elles-mêmes. Ce qui a débouché sur un score d’égalité 14-14 à la mi-temps.

Mais, à la reprise, Renaissance qui était pourtant favori, perd la rencontre 35-29 pour faute de realisme. Synonyme d’élimination pour la suite de la compétition. Selon l’entraîneur de Renaissance, Guehessou Ange Abba, cette défaite est due au non-respect des consignes par les joueurs.

« Les enfants n’ont pas respecté les consignes qui leur ont été données du début jusqu’à la fin du match. On avait joué 14-14 à la mi-temps. Ce qui veut dire qu’on pouvait gagner mais, mon goal titulaire n’est pas en forme et aussi il y avait eu trop de mauvaises passes. A chaque tir à 20 mètres, nos adversaires marquent des buts. Nous sommes éliminés pour la suite de la compétition, mais nous comptons nous efforcer pour avoir la troisième place« , a indiqué Guehessou Ange Abba.

Ensuite la seconde demi-finale entre Liberté et New Generation a été marquée par une large domination du favori Liberté sur son adversaire, battu 33-14. « C’est avec nos petits frères que nous avons joués parce que nous avons un niveau plus élevé qu’eux. On n’est tellement pas content, mais nous allons bien nous reposer et penser à la finale qui se joue demain. Il n’y a pas de pression donc nous allons jouer comme d’habitude et je pense qu’à la fin, nous allons remporter la coupe », a confié Nikabou Tchassanti, entraîneur de Liberté.

Kolani Kigbirigue, l’entraîneur de Bulls qui sort de la compétition avec une victoire pour l’honneur a déploré quelques défaillances observées dans l’organisation de la compétition.

« Dans l’ensemble, le niveau du championnat est moins relevé que les années précédentes parce que les équipes n’ont pas été vite informées, du coup elles n’ont pas eu le temps de mieux se préparer. Néanmoins, on a essayé de se jauger et ça fait toujours plaisir de participer à une compétition. Même si on ne la gagne pas, on apprend y toujours quelque chose. Nous avons donc tire beaucoup de leçons pour les prochaines fois », a-t-il relevé.

La dernière rencontre de poule chez les dames en l’occurrence Renaissance # Olympique sera également disputée ce dimanche.

Padogb

Partager :