Musique : Eyram Sovi lance son premier album

C’est l’un des heureux gagnants de la deuxième édition du 228 T-Factor. Il vient de signer officiellement son entrée dans l’arène de la musique togolaise et pourquoi pas africaine et mondiale. L’artiste a dédicacé son tout premier album baptisé « D’ici et d’ailleurs » samedi, à l’occasion d’un concert privé showcase au Grand Rex à Lomé.

Par le biais du 228T-Factor, tous les mélomanes l’avaient vu venir dans l’arène de la musique, jeune et hyper talentueux. De nombreux projets en tête, il était promis à une très belle carrière musicale. Il vient donc de la lancer avec son tout premier bébé nommé « D’ici et d’ailleurs », composé de 13 titres.

« D’ici et d’ailleurs », est un album constitué de sonorités traditionnelles togolaises couplées avec des sonorités d’autres régions d’Afrique telles que : l’afrobeat, la rumba, et aussi des mélodies électroniques avec une petite influence de Rnb. « Le titre d’ici et d’ailleurs, est celui d’un morceau que j’ai composé un soir après avoir rencontré la ‘Nana’ de mes rêves. Arrivé à la maison j’ai eu l’inspiration et je l’ai composé. Mais ça n’avait pas du tout été facile, puisque j’ai eu à faire recours à plusieurs techniques de voix, plusieurs sonorités avant que ça ne donne quelque chose de bien. C’est pourquoi je l’ai titré d’ici et d’ailleurs », a expliqué Eyram’s SOVI.

Ce sont toutes ces sonorités, poursuit-il « qui font que mon album est un mélange éclectique et un trésor original, que j’invite tous les amoureux de la musique à découvrir », a-t’il ajouté.

Sur cet album d’autres morceaux à découvrir à l’instar de « noir sur blanc », qui traduit la volonté et le désir de vivre une relation d’amour loin des regards des autres ; de « avec elle », qui traduit la complémentarité et la confiance qui pourraient exister dans une relation amoureuse ; de « madame » « c’est en fait mon Hymne à l’endroit des femmes qui au quotidien œuvrent pour le bonheur et l’épanouissement au sein des foyers », a lancé l’artiste.

Pendant environ 2h30 d’horloge, Eyram’s SOVI a fait découvrir en exclusivité son tout premier album au public qui a effectué le déplacement pour ce concert privé agrémenté d’un cocktail. Il a réussi à faire voyager le public dans son univers musical entrainant avec lui un public très complice composé de personnes de tous les âges.

L’artiste a été accompagné durant ce concert 100% live, par un orchestre chapeauté par le jeune ‘Kossi’ à la batterie. De son vrai nom SOVI kwami-kuma Eyram, Eyram’s SOVI projette organiser d’ici la fin de l’année un concert pour le grand public. Un petit bémol néanmoins pour cette première, qui est réussie, les 2H de retard accusé. « D’ici et d’ailleurs » à avoir absolument dans vos bacs.

Redok.

 

Partager :