Basketball/Académies: Le comité d’organisation visite les terrains avant la reprise

Le comité d’organisation du championnat des académies de basketball initié par le centre Swallows en collaboration avec UBC, a visité le 11 mars 2020, les terrains de jeu des équipes Lightning et OBC, deux académies qui sont engagées dans ce championnat.

Il s’agissait pour le comité d’aller vers ces terrains, voir comment ils sont et comment le projet va contribuer à améliorer ces aires de jeu.

Ainsi après la phase aller, et comme tout projet, il faut une pause pour évaluer ce qui a été déjà fait et ensuite voir ce qui a marché, ce qui n’a pas marché et réajuster. C’est dans ce cadre que le comité d’organisation dudit championnat a visité les terrains des académies Lightning et OBC de Lomé.

« Les premiers problèmes que nous avons relevés lorsque nous avons fait le bilan, c’est qu’il y a des terrains qui sont plus ou moins impraticables ou bien dont les dispositions qui devraient être prises pour que le jeu soit sécurisé ne l’ont pas été. Donc, on a décidé d’aller vers ces terrains-là, y compris les terrains considérés comme « potables » pour voir qu’est-ce que le projet peut faire pour améliorer ces terrains » a déclaré M. Florent Kataka, administrateur du centre Swallows.

Au cours de cette visite il a fait des recommandations à ces centres, afin de mieux faire. Il a aussi profité de cette occasion pour parler aux jeunes de ces équipes et leur expliquer l’esprit de ce championnat.

« C’est très très important. Parce qu’au-delà de tout, l’objectif du championnat, c’est aussi de permettre à ce qu’il y ait une émulation, des échanges entre ces jeunes, non seulement sur le plan « staff » mais aussi que les joueurs commencent par se côtoyer, se connaitre, et par se supporter. Donc, c’est une sorte de famille que nous sommes en train de créer », a-t-il signifié.

Pour M. Kataka, il faut inculquer cet esprit à ces jeunes-là pour permettre à ce que le projet soit véritablement viable et qu’à la fin, tous les résultats attendus puissent être obtenus. Il est bien entendu que cette reprise ne sera effective qu’après la fin de la pandémie covid-19, conformément aux décisions du gouvernement et des instances sanitaires.

Ali.

 

Partager :