Basketball / Journée Internationale de la Femme : l’AABATO en action !

Dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale de la Femme, l’Amicale des Anciennes Basketteuses du Togo (AABATO) a organisé ce 7 mars 2020, sur le terrain de Basketball du stade omnisports de Lomé, une rencontre d’échanges avec les jeunes basketteuses des écoles de formation de Lomé.

Placée sous le thème: « Le Basketball au féminin : Réussite sociale et personnelle », cette rencontre a permis de partager l’expérience avec les jeunes. « Nous avons rencontré les jeunes les filles des écoles de formation, parce que nous, c’est notre façon de contribuer au développement du basket au Togo. L’un de nos objectifs, c’est de montrer que par le biais des rencontres, des matchs croisés leur montrer le sens de la persévérance, de la rigueur, du travail bien fait et de l’écoute », a laissé entendre M. Agathe Lisanon-Lawson, présidente de l’AABATO.

Par rapport à la journée du 8 mars, la présidente de l’AABATO a souligné qu’elles ont voulu dire aux jeunes filles qu’avant de réclamer leurs droits, elles doivent être en position de réclamer. « Et pour être en position de réclamer, il faut être éduqué, il faut avoir les moyens, il faut pouvoir s’exprimer, il faut avoir quelque chose à dire. On ne peut pas dire nous voulons nos droits sans être nous-même compétent », a conseillé M. Agathe Lissanon-Lawson.

Mlle Isabelle Monkouob, joueuse au centre Swallows a félicité et remercié l’AABATO pour cette initiative qui leur a permis d’apprendre de leurs mamans. « L’échange que moi j’ai pu retenir, c’est qu’elles ont associé le sport et les études. Et ça a fait d’elles des grandes femmes. On a vu des juristes, des médecins, des couturières, des grandes commerçantes. Donc, c’est pour dire que si tu as un objectif fixé, ce n’est pas parce que tu fais un que tu dois abandonner l’autre. Il faut juste combiner les deux pour aller de l’avant », a-t-elle déclaré.

Cette rencontre a été rehaussée par la présence du président de la Fédération Nationale de Basketball du Togo, M. André Goungou qui a salué aussi cette initiative de l’AABATO. « Toutes les initiatives qui entrent dans le développement de notre sport quelles qu’il soit, nous sommes preneurs. celle-ci en plus, entre dans le cadre d’une de nos priorités qui est de promouvoir la fille ou la femme d’une manière générale en matière de sport qu’on soit pratiquante, qu’il s’agisse d’entraineur, de cadre, administrateur, administratrice, nous prenons ceci à motiver ma présence aujourd’hui aux côtés de l’AABATO, afin que je puisse donc leur prouver que leur initiative a été saluée par mes confrères et moi et donc, nous allons soutenir, donner ce que nous pouvons donner, ajouter ce que nous pouvons ajouter pour le mieux- être de la fille et de la femme dans le basket », a-t-il souligné.

Ali.

 

 

 

Partager :