Beach-volley : Pas de phase zonale pour les volleyeuses togolaises

Lomé a abrité du 11 au 12 janvier 2020, la phase sous zonale de la poule D de la zone 3 de volleyball, des éliminatoires de l’étape zonale des jeux olympiques du beach-volley Tokyo 2020.

Déception pour l’équipe nationale féminine du Togo, qui ne se qualifie pas pour le tour suivant. En effet, les tandems Falak Ayeva / Ida Ekoué d’une part, et Marceline Sodji/Kalgora Victoire, d’autre part.

Etaient présents à Lomé durant ces deux jours de compétition, des athlètes venus du Niger, de la Côte d’Ivoire et du Togo dans le tableau féminin, du Nigeria, du Niger et du Benin chez les hommes.  Seuls les deux premières nations au terme du tournoi sont qualifiées pour poursuivre avec la phase zonale des éliminatoires des jeux olympiques Tokyo 2020.

Au terme du tournoi, togolaises se classent troisièmes derrière le Niger (première) et la Cote d’Ivoire (deuxième). En effet, au plan comptable, les togolaises démarrent mal la compétition. La paire Falak Ayeva / Ida Ekoué s’incline 2 sets à 0 face au Niger (20-22 et 11-21). En seconde sortie le même tandem a mordu la poussière devant la Côte d’Ivoire 0 set contre 2 (11-21, 19-21), avant de tomber face à la même équipe ivoirienne en golden set.

Pour sa part le deuxieme tandem togolais constitué de Marceline Sodji/Kalgora Victoire (Togo 2), a également été battu lors de sa premiere sortie par le Niger, par 2 sets à 0 (13-21, 05-21). Il a néanmoins dominé la Côte d’Ivoire par 2 sets à rien, avant de s’incliner en golden set par 3 trois sets à 0 (11-21, 19-21, 08-15).

Dans le tableau masculin, le Niger (premier) et le Nigeria (deuxième), ont validé leurs tickets au détriment du Benin qui est éliminé de la phase zonale de ces éliminatoires.

La phase zonale verra la participation de 20 pays qualifiés dans chaque tableau (masculin et féminin). « Le Togo ne sera représenté que chez les messieurs, et je pense que contrairement à la phase sous zonale, nous aurons le temps de mieux nous préparer, pour aborder la phase zonale. Notre objectif c’est d’aller à Tokyo », a déclaré Atsou Anato Directeur technique national de la Fédération Togolaise de Volleyball (FTVB).

Pour rappel, Lomé a été la dernière étape de ces éliminatoires sous zonales du beach-volley, des Jeux Olympiques Tokyo 2020.

ReDok.

Partager :