Football, D2/J5 : la JCA s’offre une bouffée d’air

 Football, D2/J5 : la JCA s’offre une bouffée d’air

Le fumant Jeunesse Club d’Agoè-nyivé (JCA) # Agaza de Lomé, annoncé comme tel et qui a tenu toutes ses promesses, comptant pour la 5è journée du championnat national de football de deuxième division, a tourné dans les ultimes secondes en faveur des hommes du coach Agbetou Délali de la JCA.

Les locaux ont dominé leurs adversaires sur le score de 3 buts à 2, au terme d’un match très plaisant. C’est tambours battants, que les 22 acteurs se sont lancés dans la rencontre. Le jeu est dès le coup d’envoi très musclé et heurté, avec néanmoins de belles actions de chaque côté.

L’ouverture du score intervient à la 23è minute, en faveur des verts de Tokoin. Sur une frappe écrasée de Dégli Messan le gardien d’Agaza Youssouf Morou, a complètement manqué son intervention, et voit le ballon passé entre ses jambes.

La réaction des locaux ne s’est pas faite attendre. Six (06) minutes seulement après l’ouverture du score, la JCA remet les pendules à l’heure par l’entremise de Dieudonné Logossou, bien lancé en profondeur, par Wassiou Issifou.

A une minute de la pause, le même Dieudonné Logossou corse l’addition, pour les locaux, sur une action rondement menée par Richard Awoudor. Le score à la pause est donc de 2-1 en faveur du club d’Agoè-nyivé.

Les hommes de Agbétrobou Délali reviennent de la pause très motivés, et posent d’énormes problèmes à leurs adversaires. Ces derniers remportent tous les duels, contrôlent le milieu du terrain et restent très collectifs et solidaires sur les phases défensives et offensives.

Alors que l’on croyait s’acheminer vers la fin du match sur ce score acquis à la mi-temps, on assiste à un scénario digne des films de Hitchcock.

Tout d’abord l’égalisation par Agaza à la 86è grâce à Abel De Souza, bien servi par Messan Dégli, qui après avoir enrhumé toute la défense de la JCA, lui offre un caviar.

Puis, réaction de la JCA qui reprend l’avantage dans les tous derniers instants de la rencontre, en inscrivant un troisième but par l’entremise de Richard Awoudor.

En fin de compte, ce duel entre les deux plus mauvais élèves de la classe sourit à la JCA, et enfonce un peu plus Agaza qui continue de pédaler dans la Semoule.

ReDok.

 

Tony DEE

Related post

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *