Football : Florentino Perez pourrait peser sur les réformes

Huit clubs de football du monde entier se sont réunis vendredi matin au siège de la FIFA pour lancer l’Association Mondiale des Clubs, un organisme destiné à traiter les questions liées au nouveau format du Mondial des clubs.

Les équipes représentées à cette première réunion étaient les suivantes : Real Madrid, Milan AC, Boca Juniors, River Plate, América (Mexique), Auckland (Océanie), Guangzhou Evergrande (Chine) et le TP Mazembe (République démocratique du Congo). Cette réunion a jeté les bases du fonctionnement de cette organisation nouvellement créée et il a été décidé que Florentino Pérez en serait le président.

L’Association Mondiale des Clubs aurait reçu l’approbation de la FIFA et l’idée est que davantage d’équipes la rejoignent. « Je suis ravi que des clubs du monde entier soient présents aujourd’hui et aient décidé de créer cette association. Cette nouvelle association offrira une contre-partie crédible et sérieuse à la FIFA pour discuter de tous les aspects liés aux clubs, à commencer par le Mondial des Clubs en 2021. Ce tournoi doit être une compétition qui favorise le développement du football dans les clubs à travers le monde. C’est ce que tous les clubs présents aujourd’hui souhaitent réaliser avec la FIFA. Nous sommes désireux de maintenir une excellente coopération avec la FIFA pour faire progresser le football des clubs », a déclaré le nouveau président Florentino Pérez dans un communiqué.

Il faut rappeler que le président de la Fifa Gianni Infantino souhaite élargir dès 2021 la Coupe du monde des clubs de 7 à 24 participants, et la tenir tous les quatre ans au lieu de chaque année en lieu et place de la Coupe des Confédérations, qui oppose des sélections nationales.

Cet élargissement du Mondial des clubs est combattu par l’UEFA, qui reproche à la Fifa son opacité dans la gestion du dossier, juge le calendrier trop serré, et craint de voir apparaître une concurrence à sa lucrative Ligue des champions. La réforme est également critiquée par l’ECA, l’association européenne des clubs, qui menace de boycotter la première édition prévue en Chine en 2021.

Source : Real-France.fr

 

 

 

 

Partager :