Football / Togo : Woedikou Afi Apeafa, de Poitiers à Auxerre

 Football / Togo : Woedikou Afi Apeafa, de Poitiers à Auxerre

En décembre 2019, Woédikou Afi Apéafa signait un contrat avec l’Entente sportive Poitiers trois cités. Après un court passage, Apéafa s’ouvre la porte d’un nouveau challenge avec les féminines de l’AJ Auxerre.

L’internationale togolaise Woédikou Afi Apéafa continue son aventure sportive en France. De l’Entente Sportive des 3 cités de Poitiers, elle pose sa valise à l’AJ Auxerre un club en ligue régionale 1 française.

L’ambition des féminines de Poitiers de jouer la deuxième division française n’a pas changé, mais les qualités de Woédikou Afi Apéafa ont été sollicitées par le club AJ Auxerre, un club qui disputera pour la première fois la ligue régionale 1 en France.

Contraint par la Fédération Française de rester au même niveau en application de la décision du COMEX du 16 avril 2020 de ka Fédération française de Football relative aux modalités d’arrêt du championnat amateur, la Ligue Nouvelle Aquitaine et le District de la Vienne, le club de Woédikou n’a pu faire autrement.

« C’est une immense déception pour nos équipes féminines qui ont fait des parcours remarquables aussi bien l’équipe 1 que l’équipe 2. Aucune montée pour nos équipes alors que les 2 équipes terminent à la première place dans leurs championnats R1 et R2 », peut-on lire sur le site du club de la Vienne. Et d’ajouter « La sensation pour l’ensemble des acteurs et actrices du club de vivre une double peine. 1-Une saison qui se termine dans des conditions inédites avec la déception de ne pas pouvoir achever le travail bien commencé. 2-Un refus à nos équipes d’accéder aux échelons supérieurs basée sur une formule 100% mathématique et 0% sportive ! »

Bref, tout cela est derrière l’ancienne attaquant du club Athleta FC de Lomé qui réussit un premier pari, montrer ce qu’elle vaut et aller le plus loin possible. Un nouveau challenge donc pour Woédikou Afi Apéafa, qui en sera, on l’espère à la hauteur.

En tout cas c’est tout le mal qu’on lui souhaite et le public sportif togolais espère de meilleurs jours pour cette étoile du football féminin togolais, qui a trop longtemps végété dans l’incertitude du football féminin national. A noter toutefois, que pour l’heure, on attend une confirmation officielle des deux clubs français.

AGBO Love

 

Tony DEE

Related post