Multisports / Niger : Le roller, nouvelle coqueluche des jeunes de Niamey

 Multisports / Niger : Le roller, nouvelle coqueluche des jeunes de Niamey

Place Toumo à Niamey. Il est 17 heures. Des casques à la tête, des genouillères et coudières au poing, ils sont une vingtaine de jeunes à occuper cette esplanade pour la pratique de leur discipline sportive : le patinage. Et c’est parti pour 2 heures de roller sous les regards médusés des passants et parents.

Ismaël Moumouni, la dizaine qui, selon ses dires, a découvert cette discipline à la télévision y vient depuis les vacances, accompagné de ses frères. « La première fois que j’ai vu ça à la télé, ça m’a directement plu » a-t-il fait savoir. « Au début c’était un peu compliqué mais maintenant c’est devenu très passionnant. Quand je monte sur les rollers, je me sens comme un super héros. Ça me donne cette adrénaline. » a déclaré Ismaël qui a mis seulement deux semaines pour apprendre le roller.

Outre la passion, ce sport pour Ismaël est important. « Actuellement, je sais faire beaucoup de figures ! » s’est-il exclamé. Pour Alicha Ibrahim, une fillette de 11 ans, partenaire de piste d’Ismaël, sous l’encadrement de Mourtala Salifou, le roller est une activité sportive à la vogue dans la capitale nigérienne.  » Mes parents m’encouragent d’ailleurs et disent que le roller fait développer le corps » a-t-elle indiqué.

Ce sport auquel s’adonne Alicha avec l’aval de des parents invite d’ores et déjà ses copines d’école et de quartier. » Ce n’est pas difficile c’est ce que je leur dis. Et il y en a qui veulent le pratiquer » a-t-elle poursuivi et à Ariane, la benjamine de la troupe d’exprimer tout son état d’âme :  » je suis très contente ». La pratique de cette discipline sportive gagne davantage de terrain à Niamey. On y compte déjà des dizaines de clubs de rollers notamment Addax et Roller’s Club No Limit.

Oscare Nivore.

Tony DEE

Related post