Niger / lutte traditionnelle : Ousmane Hassane, sacré champion.

Avec son imposante corpulence, Ousmane Hassane trône depuis dimanche sur le toit de la lutte traditionnelle, discipline sportive très prisée et très fédératrice au Niger.  Ousmane Hassane est venu à bout de Tassiou Sani lors de la grande finale âprement disputée à Maradi.

Le combat entre Ousmane Hassane et Tassiou Sani a été de courte durée. Mais il a tenu toutes ses promesses devant le public venu de toutes les régions du Niger.

Ousmane Hassane, le vainqueur – Crédit photo ONEP

Au coup du sifflet appelant aux empoignades, Tassiou Sani, lutteur de la région de Zinder, plus grand de taille que son adversaire de la région de Tillabery, Ousmane Hassane, se croyait avoir toutes les chances de ses cotés. Mais c’était sans compter avec la souplesse d’Ousmane Hassane.

A cette souplesse s’ajoutent l’expérience et l’agilité pour celui qui, depuis l’édition de 2017, ne cesse de faire des progrès. Ce qui a payé. Par une prise dont lui seul a le secret, Ousmane Hassane a terrassé le représentant de la région de Zinder : Tassiou Sani, soulevant la poussière dans l’arène de Maradi.

Ousmane Hassane s’est ainsi offert son tout 1er titre national et amène de facto le prestigieux titre à sa région au grand bonheur de la population de Tillabery.

Il est reparti avec le Sabre national et une somme de dix millions de F CFA. La petite finale a mis aux prises Sabo Abdoulaye de Niamey face à Ali Seyni de Dosso. Aux termes d’un combat acharné, c’est Sabo Abdoulaye de Niamey qui a fait « mordre la poussière » à son adversaire.

Démarrée le 25 décembre 2019, la 41e édition du Sabre national (nom du tournoi national de la lutte traditionnelle, ndlr) a rassemblé les lutteurs venus de toutes les régions du pays.

Oscar Nivore.

Partager :