Tennis : trois togolais qualifiés pour les championnats d’Afrique

 Tennis : trois togolais qualifiés pour les championnats d’Afrique

Épilogue ce mardi 14 janvier 20 des éliminatoires pour les championnats d’Afrique de l’ouest et du centre pour les catégories de 14 et moins et des 16 ans et moins. Côté togolais, le bilan est plutôt mitigé avec seulement trois joueurs qualifiés en individuel et aucune qualification par équipe.

En effet, chez les garçons de 14 ans et moins, le Togo n’a pas enregistré de qualifié. Les quatre places qualificatives sont allées aux ghanéens Bagerbaseh Lameck et Yacubu-Léa Abubakari classés, premier et deuxième devant les nigérians Ganiyu Mubarak troisième, et Mohamed Idriss quatrième.

Par contre, dans le tableau féminin de la même tranche d’âge, les togolaises Talaki Valentine (3è) et Tchamoussa Grâce (2è) ont décroché leur qualification. Elles accompagnent Nahum Gloria du Bénin (1ère) et Fozo Charnelle du Cameroun, la finaliste malheureuse.

Les garçons de 16 ans et moins, ont subi la loi du togolais Padio Isak vainqueur de l’épreuve et unique togolais qualifié dans cette catégorie. Il est suivi par les Ivoiriens Hoimian Francky (2è) et Kouadio Paterne (3è). Le Camerounais N’Donsak Hermann qui complète la liste des qualifiés.

Chez les filles, l’ivoirienne Lili-Bell Minet est classée première devant sa compatriote Kouame Nelly qu’elle a battu en finale. Viennent ensuite les nigérianes Edwards Marylove et Yacubu Oiza.

Dans la compétition par équipe sont qualifiées, les équipes Nigeria (Garçons, catégorie des moins de 16 ans), Côte d’Ivoire (Filles, catégorie des moins de 16 ans), Ghana (Garçons, catégorie des moins de 14 ans) et Bénin (Filles, catégorie des moins de 14 ans et moins).

Outre l’objectif de dégager les qualifiés pour les prochains championnats d’Afrique de l’ouest et du centre, la compétition s’est également jouée en double pour permettre aux athlètes d’améliorer leurs scores.

En double garçons chez les 14 ans et moins, la paire Yacubu-Léa Abubakari (Ghana) et Miessem Eytam (Congo) a dominé en finale le duo Ankrah Raphaël et Bagerbaseh Lameck du Ghana. Chez les filles, le duo Nahum Gloria et Ella Honfoga (Bénin) a eu raison de la paire Talaki Valentine et Tchamoussa Grâce du Togo.

Chez les 16 ans et moins, la paire Abua Canice et Dawariye David du Nigeria s’est imposée en finale devant les ivoiriens Hoimian Francky et Kouadio Paterne. En double filles, la paire Edwards Marylove (Nigeria) et Minet Lili-Bell, a battu raison les nigérianes Yacubu Oiza et Ekpenyong Rebecca.

En conclusion, le président de la FTT, Romain Tagba estime que le bilan au terme de cette compétition est satisfaisant dans l’ensemble.  « Nous sommes heureux. Nous avons fini la compétition, tout s’est bien passé », a-t’il laissé entendre. Pour rappel, le Togo organise bientôt et pour la première fois le championnat d’Afrique des 16 ans et moins.

ReDok.

 

 

 

Tony DEE

Related post

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *