Volleyball : cap sur la phase 2 du projet de Nathalie Noameshie

 Volleyball : cap sur la phase 2 du projet de Nathalie Noameshie

Mme Nathalie Noameshie, lauréate du trophée CIO ‘Femme et Sports 2019 pour l’Afrique’, a entamé samedi 04 janvier 2020 à Lomé, la deuxième phase de son projet intitulé « Jeune fille leader par le sport et le développement du Volleyball féminin ».

En effet, il s’agit d’outiller les encadreurs des centres de développement et d’excellence de Volleyball sur toute l’étendue du territoire national. Venus de cinq (05) centres d’excellence en l’occurrence ceux de Dapaong, Kpalimé, Kara et des deux centres de Lomé, les dix (10) encadreurs retenus pour la formation, ont reçu des outils nécessaires à leur mission tant sur le plan pratique que théorique.

Ainsi, les travaux pratiques de la séance de formation, ont été conduits par l’éminent Expert, ancien président de la Fédération Togolaise de Volleyball, et responsable du centre d’excellence de volleyball de la préfecture d’Agoè-nyivé, M. Charles PANOU.

Pour l’occasion, le formateur a partagé avec ses paires encadreurs quelques expériences sur le terrain. La séance pratique a essentiellement porté sur les phases d’échauffement, qui ont consisté à des exercices spécifiques, dans un premier temps. Les participants ont dans un second temps, été entretenus sur la méthodologie d’apprentissage des gestes techniques en commençant par la touche de balle, puis la manchette, le service et l’attaque.

« Ces exercices physiques que nous avons exécutés, avec les ballons mousses permettent aux enfants de bien manipuler et de se familiariser avec les ballons réglementaires plus tard. Par ailleurs nous avons montré aux encadreurs la méthode de la coopération, ou encore la méthode qu’on appelle jouer un avec un, avant de pratiquer la méthode, un contre un », a précisé M. Charles PANOU.

L’objectif de ces exercices pratiques, explique M. Charles PANOU, vise à amener tous les responsables de centres d’excellence de volleyball, à avoir une même vision.

De son côté, Nathalie Noameshie estime que « Pour mieux initier les jeunes filles au volleyball, il faut des entraîneurs, des encadreurs formés par la fédération nationale de volleyball. Mais concernant le projet, nous devons harmoniser nos programmes sur les cinq (05) centres d’excellence afin de permettre aux apprenants d’être au même niveau. C’est pourquoi la seconde phase du projet est exclusivement consacrée à la formation des encadreurs de ces centres d’excellence », a-t-elle déclaré, en substance.

Outre la pratique, les participants ont également suivi un cours théorique. Ce deuxième volet est exécuté avec l’appui de GIZ à travers son projet ‘Pro-Sport’. Deux modules notamment, l’entretien des installations sportives, et la coordination du programme, en ont constitué l’essentiel.

Pour rappel, Mme Nathalie Noameshie et son équipe étaient à Dapaong le 21 décembre 2019 pour le compte de la première phase du projet marquée par une course populaire. A l’issue de cette formation des encadreurs, les activités de cinq (05) centres d’excellence débuteront en février 2020.

ReDok.

Tony DEE

Related post

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *