AccueilNouveautésAlfa Romeo, berline électrique en 2027 : le nouveau vaisseau amiral

Alfa Romeo, berline électrique en 2027 : le nouveau vaisseau amiral

La future gamme d’Alfa Romeo commence à prendre forme. Après l’arrivée de la Tonale et les premiers pas vers le SUV du segment B qui naîtra en Pologne et qui sera également le premier modèle entièrement électrique du Biscione, le constructeur automobile d’Arese regarde déjà plus loin dans son plan de développement décennal, cherchant à rester fidèle à l’ADN de la marque en introduisant non seulement de nouvelles voitures à hautes performances mais aussi des voitures plus traditionnelles. À cet égard, Jean Philippe Imparato, PDG d’Alfa Romeo, a prévu qu’une nouvelle grande berline incarnant la sportivité typique de la marque italienne pourrait prendre la route en 2027.

Il s’agirait d’un modèle entièrement électrique, épousant les stratégies de transition déjà annoncées par la marque. On ne sait rien du nom, mais un badge historique pourrait être choisi, comme la GTV, une possibilité qu’Imparato lui-même a déjà évoquée ces derniers mois. « L’ADN d’Alfa Romeo, c’est la berline et la sportivité », a commenté le numéro un du Biscione, « je veux réinventer la sportivité pour le 21e siècle, en offrant une gamme élevée et un haut niveau de performance, en prenant soin du client en termes d’espace, mais sans détruire l’aérodynamisme, qui est un facteur clé dans nos développements futurs. L’hypothétique Alfa Romeo GTV pourrait être une voiture du segment E, un autre retour de la marque d’Arese, absente sur ce marché depuis 2007, date à laquelle la 166 a cessé d’être produite. Un segment dans lequel un grand SUV arrivera également, mais qui ne fera pas obstacle à la berline entièrement électrique : « Si nous voulons être cohérents, nous deviendrons d’abord la marque premium et ensuite nous nous étendrons à tout le monde, donc nous devons être présents dans le segment E », a poursuivi M. Imparato.

Le nouveau vaisseau amiral électrique d’Alfa Romeo sera basé sur l’architecture STLA Large qui, dans les années à venir, intégrera également la plateforme Giorgio, offrant ainsi des caractéristiques dynamiques déjà appréciées sur la Stelvio et la Giulia. Cette architecture peut prendre en charge des packs de batteries d’une capacité comprise entre 101 et 118 kWh, avec une autonomie maximale de 800 km en cycle WLTP. Le groupe motopropulseur pourrait varier entre 170 et 245 ch ou entre 204 et 449 ch. Le tout soutenu par le système 800 V pour assurer une charge rapide.

Tony
Tonyhttps://www.ahouevi.net
Rédacteur Web depuis plusieurs années et passionné par le sport automobile depuis toujours, aucune information ne m’échappe. Je profite de ma soif sans fin d'informations sur le monde de la voiture pour vous les partager!
RELATED ARTICLES

En Continue