AccueilNouveautésAston Martin, Chris Harris : "Moers ne convient pas, Felisa est trop...

Aston Martin, Chris Harris : « Moers ne convient pas, Felisa est trop vieux ».

Les dernières années d’Aston Martin ont été une montagne russe d’émotions. Pas tant pour les résultats commerciaux ou ceux sur la piste que pour les événements corporatifs qui ont affecté la célèbre marque britannique. L’échec de l’introduction en bourse, la crise du marché et, enfin et surtout, les adieux de Tobias Moers. L’ancien de Mercedes AMG était arrivé à Gaydon comme l’homme censé projeter la marque vers un avenir radieux, en maximisant les bénéfices du SUV DBX et en poursuivant le développement du constructeur britannique. Mais le manager allemand n’a même pas eu le temps de se mettre à l’aise, Lance Stroll ayant décidé de le mettre à la porte en choisissant l’ancien PDG de Ferrari, Amedeo Felisa.

Chris Harris, le célèbre présentateur et journaliste automobile qui ne ménage pas ses analyses pointues sur les voitures et les faits concernant le monde des quatre roues, a également eu son mot à dire sur toute cette affaire. Dans le cas présent, le professionnel britannique a décidé d’analyser la carrière passée de Moers dans un éditorial publié par Collecting Cars, soulignant que sa carrière à la tête de la division AMG n’a pas été si idyllique et réussie que cela. Si l’on creuse un peu, le CV de Moers est un peu moins impressionnant qu’il ne veut bien le reconnaître. Presque tous ses succès ont été des voitures de série modifiées. Il a supervisé trois voitures AMG « originales » spécifiques, le coupé/déco GT, la berline GTS et l’hypercar Project One. Les deux premiers n’ont pas eu de succès en termes de ventes, le troisième modèle a pris du retard d’environ quatre ans et a été réparé par MultiMatic. Sur la base de cette seule performance, beaucoup de gens ont été étonnés que Moers se voit offrir le poste chez Aston Martin. »

Harris réitère ensuite son propos, affirmant que l’ancien homme d’AMG se laisserait emporter, avec une gestion trop autocratique conduisant à une fuite des ressources de Gaydon. Selon le journaliste britannique, sa position critique à l’égard de certains modèles de la marque lui a coûté l’exclusion de la possibilité de tester les voitures (ce qui s’est également produit avec AMG, selon lui). La position et l’attitude de Moers auraient cependant eu raison de lui, le volcanique Moers étant prêt à le remplacer à la première occasion. Harris n’hésite pas non plus à juger le nouveau PDG d’Aston Martin, Amedeo Felisa : « Il est beaucoup plus sophistiqué et bien informé que Moers. Mais il a 76 ans. Cela fait de lui la personne la plus âgée à avoir été nommée PDG d’une grande entreprise. »

Tony
Tonyhttps://www.ahouevi.net
Rédacteur Web depuis plusieurs années et passionné par le sport automobile depuis toujours, aucune information ne m’échappe. Je profite de ma soif sans fin d'informations sur le monde de la voiture pour vous les partager!
RELATED ARTICLES

En Continue