AccueilNouveautésJeep contre Mahindra, nouveau round au tribunal

Jeep contre Mahindra, nouveau round au tribunal

L’affrontement juridique entre Jeep et Mahindra a un nouveau chapitre. Il appartiendra aux juges du tribunal de Détroit d’établir si le restylage effectué sur le Roxor a effectivement permis au modèle de se différencier du Wrangler ou si la voiture de la marque indienne est encore trop semblable au véhicule tout-terrain du groupe Stellantis. C’est d’ailleurs le cœur de la diatribe qui oppose depuis plusieurs années les deux marques aux États-Unis, Jeep étant sur le sentier de la guerre et Mahindra prêt à se défendre avec des liftings.

Tout a commencé avant 2020, lorsque la marque indienne a lancé le Roxor. Jeep a immédiatement poursuivi la marque, l’accusant de copier totalement le Wrangler. Les juges avaient tranché en faveur du constructeur du groupe Stellantis, bloquant la vente du modèle, Mahindra ayant dû se défendre en présentant un léger restylage de son modèle tout-terrain, obtenant le feu vert de la Commission du commerce international pour relancer la commercialisation. Jeep n’a pas apprécié la décision des juges et a poursuivi la bataille juridique jusqu’à ce que le tribunal de Détroit décide de rouvrir l’affaire en faisant valoir que la décision de la Commission du commerce international était trop laxiste. Il leur appartiendra maintenant de déterminer si Roxor répond aux critères de « distance de sécurité » à des fins commerciales ou s’il s’agit d’une copie de la Jeep Wrangler. Mahindra est confiant quant à l’issue positive de la diatribe juridique, tandis que le groupe Stellantis reste silencieux, attendant de voir ce qui va se passer.

Tony
Tonyhttps://www.ahouevi.net
Rédacteur Web depuis plusieurs années et passionné par le sport automobile depuis toujours, aucune information ne m’échappe. Je profite de ma soif sans fin d'informations sur le monde de la voiture pour vous les partager!
RELATED ARTICLES

En Continue