AccueilNouveautésMazda, la nouvelle MX-5 pourrait ressembler à ceci

Mazda, la nouvelle MX-5 pourrait ressembler à ceci

Le futur de la Mazda MX-5 pourrait avoir l’apparence et la forme du concept du modèle d’étude Vision. Aucune confirmation de la part de la société d’Hiroshima, mais l’apparition soudaine de ce prototype futuriste pourrait avoir montré ce que seront les traits de style de la prochaine génération de Miata, celle qui pourrait être la dernière avec le moteur endothermique. Apparu en marge de la présentation des nouvelles stratégies d’électrification du constructeur japonais, le modèle d’étude Vision ne pouvait représenter qu’un manifeste qui ne se concrétisera jamais en modèle de série, comme c’est souvent le cas avec ce type de prototype.

Sa forme et sa disposition rappellent toutefois la MX-5, avec son capot allongé et sa silhouette de coupé sportif. Nous ne savons pas si Mazda utilisera ce concept pour fabriquer un modèle de production ou s’il s’inspirera seulement de certaines caractéristiques pour la nouvelle Miata, mais son apparition n’est certainement pas fortuite. Le constructeur d’Hiroshima a posé les bases pour accélérer la transition en Europe, en profitant de la base solide offerte par le succès de la MX-30 entièrement électrique, de la CX-60 hybride rechargeable ainsi que de l’arrivée imminente de la MX-30 R-EV, la version avec prolongateur d’autonomie. Ces modèles seront rejoints par d’autres voitures électrifiées, dont le nouveau SUV à trois rangées de sièges CX-80.

La nouvelle transition se déroulera en trois phases. La première commencera aujourd’hui et durera jusqu’en 2024. L’entreprise s’efforcera d’atteindre une plus grande résilience face aux changements de l’environnement, en se concentrant sur le renforcement de son développement technologique, de ses chaînes d’approvisionnement et de ses efforts de réduction des coûts. Au cours de cette période, Mazda continuera à accélérer l’électrification de ses voitures, en lançant des produits attrayants qui répondent aux réglementations de leurs marchés respectifs et en mettant en œuvre l’approche multi-solution de Mazda en conséquence. De 2025 à 2027, alors que les réglementations deviennent plus strictes, notamment en Europe, Mazda continuera à construire les composants de sa gamme nécessaires à la transition vers l’électrification. Cela comprendra à la fois le raffinement et l’utilisation des multiples technologies d’électrification et de fabrication de Mazda, et le lancement mondial de nouveaux véhicules électriques à batterie. Cette transition sera achevée au cours de la troisième phase qui se terminera en 2030.

Mazda réalisera la transition vers l’électrification grâce à des partenariats dans plusieurs domaines. En effet, lors de la présentation, la société basée à Hiroshima a annoncé l’accord de collaboration signé pour le développement et la production de groupes motopropulseurs électriques à haut rendement avec ses partenaires. En guise de première étape vers l’électrification de tous ses modèles d’ici 2030, Mazda a rejoint une coentreprise pour développer une technologie de production à haut rendement et établir une structure de production et d’approvisionnement pour les groupes motopropulseurs électriques.

La direction de MC a également annoncé qu’elle avait conclu un accord de développement conjoint pour la mise au point d’onduleurs, notamment de semi-conducteurs en carbure de silicium, et signé un accord de développement conjoint pour les technologies avancées de moteurs électriques, et qu’elle avait également formé une entreprise commune avec deux sociétés partenaires pour acquérir et développer la technologie des moteurs électriques. Mazda continuera à s’approvisionner en batteries auprès de ses entreprises partenaires. En plus de ses fournisseurs actuels, Mazda a récemment conclu un accord avec Envision AESC pour la fourniture de batteries destinées à la production de véhicules électriques au Japon. À moyen terme, lorsqu’elle lancera d’autres modèles électriques à batterie, Mazda envisagera d’investir dans la production de batteries. L’accent est également mis sur la sécurité, avec le développement d’une technologie avancée d’aide à la conduite centrée sur l’homme, l’objectif étant de parvenir à zéro accident mortel causé par une nouvelle Mazda d’ici 2040.

Tony
Tonyhttps://www.ahouevi.net
Rédacteur Web depuis plusieurs années et passionné par le sport automobile depuis toujours, aucune information ne m’échappe. Je profite de ma soif sans fin d'informations sur le monde de la voiture pour vous les partager!
RELATED ARTICLES

En Continue